Le frère Gilles de Saint-Joseph, solitaire de l'ermitage de Saint-Gerbold , paroisse de Gratot, diocèse de Coutances, vivait au Milieu da XVIIe siècle. Il est auteur d'un ouvrage rare et singulier, intitulé :
La Trompette de l'union. Coutances , Robert Coquerel, petit in-4° de 21 feuillets - sans date, il est dédié à Louis d'Argouges, seigneur de Gratot.
C'est une espèce de satire des vices du temps, écrite en vers alexandrins et divisée en 156 quatrains. Voici un échantillon du style de cet ermite :

Aujourd'hui nous voyons, faute de la police ,
Qu'à dix ans les enfans sont plus pernicieux ,
Et, pour faire le mal, ont bien plus d'artifice ,
Qu'on n'en avait, à trente , au temps de nos ayeux.

La ruse est en campagne, un chascun s'en escrime ;
On ne se laisse plus tirer les vers du nez : .
Charlatans et devins ne sont plus en estime ,
Et ragots et cagoux se voyent abandonnez.

F. PLUQUET.